20 mars 2013

Cargos brise-glaces soviétiques : le projet 550


Comme beaucoup de navires soviétiques ayant joué un rôle dans l'histoire de la Route du Nord, Amguema reçoit les honneurs de la philatélie.


A côté des brise-glaces destinés à ouvrir la route, figurent les cargos destinés à la navigation en eau glacée arctique (dits « ULA »). Ils bénéficient de la technologie des brise-glaces et peuvent se frayer un chemin dans des eaux modérément englacées sans avoir à recourir aux « vrais » brise-glaces. C'est dans les années cinquante qu'apparaissent les premiers navires de ce type. Plusieurs séries de tels navires virent le jour, construites à l'étrange (par exemple la classe Lena construite aux Pays Bas de 1954 à 1957 ou la classe Neptun qui comporte plus d'une centaine de navires construits à Rostock (RDA) entre 1958 et 1971).



Les navires de la classe Amguema (projet 550) construits entre 1962 et 1975 sont les premiers ULA construits en URSS. Ils bénéficient des innovations de la classe Lena mais également des enseignements fournis par la série des puissants brise-glaces de la classe Moskva dont les deux premiers exemplaires sont lancés en 1959. Ils en rappellent d'ailleurs l'aspect extérieur général.
Cliquer sur le tableau pour l'agrandir


 


 Initialement construits dans le but de desservir les villes arctiques, certains furent également utilisés lors des expéditions soviétiques en Antarctique.
Vassiliy Fedoseev
Vankarem (cliché Fesco)
 Olenek (quatre clichés ci-dessous) sera perdu par le feu en 1981.
 

Kapitan Gotskyi (cliché Fesco)
Kapitan Bondarenko
Ci-dessus & ci-dessous : Pavel Ponomarev, en hommage au premier commandant du brise-glace nucléaire Lenin


Le Yauza a subi une refonte totale au chantier Nerpa de 2010 à 2012.

Tous clichés FESCO, DR ou Nerpa shipyard.




Voir le livre "Brise-glaces de la Route du Nord et de la mer Baltique".
Enregistrer un commentaire