30 juillet 2013

AP-46 "Almirante Oscar Viel Toro" (IMO 6822137)





La Marine Chilienne est présente en Antarctique depuis 1947. Outre des missions de sauvetage et d'hydrographie, elle assure le soutien de stations scientifiques (chiliennes et étrangères). Depuis 1995, elle dispose pour cette mission du brise-glace Almirante Oscar Viel Toro. Jusqu'alors, le navire avait plus rencontré les glaces du Nord que les eaux antarctiques. Il a en effet été livré en octobre 1969 par le chantier canadien Canadian Vickers de Montréal à la garde côtière du Canada sous le nom de Norman McLeod Rogers. Il sert à la fois de brise-glace, de ravitailleur et de baliseur. D'une longueur de 90 mètres, d'une largeur de 19 mètres, il est équipé d'une machine Diesel et turbine à gaz à transmission électrique qui délivre une puissance de 12 000 CV. Comme tous les brise-glaces de la garde côtière canadienne, il porte le nom d'un ancien Premier Ministre.





Après 26 ans de service sous le pavillon de la feuille d'érable, le navire est incorporé à la marine chilienne en janvier 1995. il prend le nom de Almirante Oscar Viel Toro, qui fut le commandant en chef de la marine chilienne à la fin du XIXe siècle. Dès le mois de novembre suivant, il assure sa première campagne en Antarctique (soutien aux bases, expédition scientifique pour l'Institut antarctique chilien...).

Depuis 1998, un accord entre l'Argentine et le Chili permet la mutualisation des moyens d'intervention en zone antarctique pour diverses opérations comme le sauvetage ou la lutte anti-pollution.


Le remplacement du principal brise-glace chilien, prévu en 2015, est évoqué dès le mois d'avril 2011. Et pour deux raisons. D'une part, le navire vieillit bien sur, d'autre part le Chili est tenté d'augmenter sa présence dans ces mers du sud tant sur les plans scientifique et hydrographique que sur le plan politique. Il faut « montrer le pavillon » et assumer l'augmentation des tâches et leurs conséquences (lutte anti-pollution, sécurité de la navigation -en conjonction avec l'Argentine-...). Lors d'une visite au Chili en janvier 2013, le Premier Ministre finlandais a fait savoir qu'il espérait que la construction du nouveau brise-glace chilien se ferait dans les chantiers STX Finlande de Rauma.
http://maritime-connector.com/ship/contre-almirante-oscar-viel-toro-6822137/

Tous clichés Garde-côte canadienne et Marine Chilienne

Webographie :








Voir le livre "Navires spécialisés"

Voir le livre "Brise-glaces de la Route du Nord et de la mer Baltique".
Enregistrer un commentaire