8 décembre 2011

Ramon Margalef, navire océanographique espagnol, IMO 9524633

Nous avions déjà évoqué le port de Los Cristianos (sur l'île de Tenerife, archipel des Canaries) lors de l'échouage d'un ferry qui dessert régulièrement ce port très touristique ainsi que les navires spécialisés que cet échouage avait fait intervenir.

C'est dans ce même port que l'on rencontre au début du mois de décembre 2011 le bâtiment oéanographique espagnol Ramon Margalef. Achevé à Vigo par le chantier Armon (sa construction avait commencé au chantier MCies mais avait été interrompue par la faillite du chantier), ce navire a été lancé en février 2011.


ShipSpotting.com
© J.B. MUÑIZ

Opéré par l'Institut espagnol d'océanographie, il possède plusieurs laboratoires et est particulièrement bien équipé pour étudier les fonds marins. Sa construction coûta 18 million d'euros, son déplacement est de 1 025 GRT. Il porte le nom d'un biologiste catalan mort en 2004 et reconnu internationalement (voir sa biographie sur Wikipedia)

Que fait le Ramon Margalef à Los Cristianos en décembre 2011 ? La réponse figure dans l'article de bulletins électroniques.com qui fait état d'une activité sismique importante à proximité immédiate du sud de l'île de El Hierro, la plus septentrionale de l'archipel. Si le phénomène se poursuivait, ce pourrait être une nouvelle île qui serait en cours de formation comme cela s'était déjà produit au large de l'Islande il y a quelques années. Une webcam a été installée pour permettre à tous de voir l'activité en surface (choisir "Vista La Restinga Zona Erupcion" en bas de l'écran).




En l'absence d'autre crédit spécifié, photos © Gilles Barnichon - Agence Adhemar.
Enregistrer un commentaire